Inégalité entre les sexes en 10 points

Inégalité entre les sexes

Au fil des années, le monde s’est rapproché de l’égalité des sexes. Les femmes sont mieux représentées en politique, les opportunités économiques sont plus nombreuses et les soins de santé sont meilleurs dans de nombreuses régions du monde. Toutefois, le Forum économique mondial estime qu’il faudra encore un siècle avant que la véritable égalité des sexes ne devienne une réalité. Quelles sont les causes de l’écart entre les sexes ? Découvrez les 10 causes de l’inégalité entre les sexes.

#1. Un accès inégal à l’éducation

Dans le monde entier, les femmes ont toujours moins accès à l’éducation que les hommes. ¼ des jeunes femmes de 15 à 24 ans ne termineront pas l’école primaire. Ce groupe représente 58% des personnes qui ne terminent pas cette éducation de base. Sur l’ensemble des personnes analphabètes dans le monde, ⅔ sont des femmes. Lorsque les filles ne sont pas éduquées au même niveau que les garçons, cela a un effet énorme sur leur avenir et le type d’opportunités qu’elles auront.

 

#2. Manque d’égalité en matière d’emploi

Seuls six pays dans le monde accordent aux femmes les mêmes droits légaux que les hommes en matière de travail. En fait, la plupart des économies ne donnent aux femmes que ¾ des droits des hommes. Des études montrent que si l’emploi devenait un terrain de jeu plus équitable, cela aurait un effet domino positif sur d’autres domaines sujets à l’inégalité entre les femmes et les hommes.

 

#3. La ségrégation professionnelle

L’une des causes de l’inégalité des sexes au sein de l’emploi est la division des emplois. Dans la plupart des sociétés, il existe une croyance inhérente selon laquelle les hommes sont tout simplement mieux équipés pour effectuer certains travaux. La plupart du temps, ce sont les emplois les mieux rémunérés. Cette discrimination se traduit par des revenus inférieurs pour les femmes. Les femmes assument également la responsabilité principale du travail non rémunéré, de sorte que même si elles participent à la main-d’œuvre rémunérée, elles effectuent un travail supplémentaire qui n’est jamais reconnu financièrement.

 

#4. Absence de protections juridiques

Selon une étude de la Banque mondiale, plus d’un milliard de femmes ne bénéficient d’aucune protection juridique contre la violence sexuelle ou économique domestique. Ces deux types de violence ont un impact considérable sur la capacité des femmes à s’épanouir et à vivre en toute liberté. Dans de nombreux pays, il n’existe pas non plus de protection juridique contre le harcèlement sur le lieu de travail, à l’école et en public. Ces lieux deviennent dangereux et sans protection, les femmes doivent souvent prendre des décisions qui compromettent et limitent leurs objectifs.

 

#5. Manque d’autonomie corporelle

De nombreuses femmes dans le monde n’ont pas l’autorité sur leur propre corps ou sur le moment où elles deviennent parents. L’accès au contrôle des naissances est souvent très difficile. Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 200 millions de femmes qui ne veulent pas être enceintes n’utilisent pas de moyen de contraception. Il y a plusieurs raisons à cela, comme le manque d’options, l’accès limité et l’opposition culturelle/religieuse. À l’échelle mondiale, environ 40% des grossesses ne sont pas planifiées et si 50% d’entre elles se terminent par un avortement, 38% aboutissent à une naissance. Ces mères deviennent souvent dépendantes financièrement d’une autre personne ou de l’État, perdant ainsi leur liberté.

 

#6. Des soins médicaux médiocres

Outre l’accès limité à la contraception, les femmes reçoivent globalement des soins médicaux de moins bonne qualité que les hommes. Cette situation est liée à d’autres raisons d’inégalité entre les sexes, comme le manque d’éducation et d’opportunités d’emploi, qui fait que davantage de femmes vivent dans la pauvreté. Elles sont moins susceptibles de pouvoir se payer des soins de santé de qualité. La recherche sur les maladies qui touchent davantage les femmes que les hommes, telles que les maladies auto-immunes et les douleurs chroniques, est également moins développée. De nombreuses femmes sont également victimes de discrimination et de rejet de la part de leurs médecins, ce qui élargit le fossé entre les sexes en matière de qualité des soins de santé.

 

#7. Absence de liberté religieuse

Lorsque la liberté religieuse est attaquée, ce sont les femmes qui en souffrent le plus. Selon le Forum économique mondial, lorsque des idéologies extrémistes (comme ISIS) s’introduisent dans une communauté et restreignent la liberté religieuse, l’inégalité entre les sexes s’aggrave. Dans une étude réalisée par l’université de Georgetown et l’université Brigham Young, les chercheurs ont également pu établir un lien entre l’intolérance religieuse et la capacité des femmes à participer à l’économie. Lorsqu’il y a plus de liberté religieuse, une économie devient plus stable grâce à la participation des femmes.

#8. Manque de représentation politique

Sur l’ensemble des parlements nationaux au début de 2019, seuls 24,3% des sièges étaient occupés par des femmes. En juin 2019, 11 chefs d’État étaient des femmes. Malgré les progrès réalisés dans ce domaine au fil des ans, les femmes sont encore largement sous-représentées au sein du gouvernement et dans le processus politique. Cela signifie que certaines questions que les femmes politiques ont tendance à évoquer – comme le congé parental et la garde d’enfants, les retraites, les lois sur l’égalité des sexes et la violence sexiste – sont souvent négligées.

#9. Racisme

Il serait impossible de parler de l’inégalité entre les sexes sans parler du racisme. Il a une incidence sur les emplois que les femmes de couleur peuvent obtenir et sur leur rémunération, ainsi que sur la manière dont elles sont perçues par les systèmes juridiques et de santé. L’inégalité entre les sexes et le racisme sont étroitement liés depuis longtemps. Selon Sally Kitch, professeur et auteur, les colons européens de Virginie décidaient des travaux qui pouvaient être taxés en fonction de la race de la femme qui les effectuait. Le travail des femmes africaines était un « travail », il était donc imposable, tandis que le travail effectué par les femmes anglaises était « domestique » et non imposable. Les écarts de rémunération entre les femmes blanches et les femmes de couleur perpétuent cet héritage de discrimination et contribuent à l’inégalité entre les sexes.

#10. Les mentalités de la société

C’est moins tangible que certaines des autres causes de cette liste, mais l’état d’esprit général d’une société a un impact significatif sur l’inégalité entre les sexes. La façon dont la société détermine les différences et la valeur des hommes par rapport aux femmes joue un rôle déterminant dans tous les domaines, qu’il s’agisse de l’emploi, du système juridique ou des soins de santé. Les croyances sur le genre sont profondes et même si des progrès peuvent être réalisés par le biais de lois et de changements structurels, il y a souvent un retour en arrière après des changements majeurs. Il est également courant que tout le monde (hommes et femmes) ignore d’autres domaines d’inégalité entre les sexes lorsque des progrès sont réalisés, comme une meilleure représentation des femmes dans les postes de direction. Ces types de mentalités entretiennent l’inégalité entre les sexes et retardent les changements significatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *