Féminisme pro-sexe : un bel emballage pour un cadeau empoisonné

On assiste depuis quelques années à l’émergence d’un discours dit « pro sexe », du nom d’une branche particulière du féminisme. Le féminisme pro sexe est défini comme suit par la réalisatrice et journaliste (et ancienne actrice porno) Ovidie : « Le féminisme pro-sexe part du principe que les femmes doivent s’assumer en tant que femmes et… Poursuivre la lecture de Féminisme pro-sexe : un bel emballage pour un cadeau empoisonné

Masculinité toxique : quand il faut baiser pour être un homme

L’attentat de Toronto du 23 avril 2018, au cours duquel un homme conduisant un camion bélier a renversé une vingtaine de personnes, faisant 10 mort-e-s dont 8 femmes, a mis en lumière une communauté dont on aurait préféré ne jamais entendre parler, les « incels » (contraction de « involutary celibate », célibataire involontaire). Le conducteur faisait… Poursuivre la lecture de Masculinité toxique : quand il faut baiser pour être un homme

Féminisme à vendre

C’est indéniable : il y a quelque chose dans l’air. Comme une mutation de l’atmosphère, un imperceptible vacillement. Depuis le détonateur de l’affaire Weinstein-qui-a-libéré-la-parole-des-femmes (à prononcer sans reprendre son souffle), la perception qu’a l’opinion publique du féminisme tend à changer. Ce dernier n’est plus cet épouvantail que l’on avait l’habitude de brandir pour effrayer les gens et… Poursuivre la lecture de Féminisme à vendre

Découvrez mon livre « Le mythe féminin – Comment les stéréotypes sur les femmes légitiment les inégalités de genre »

Bonne année ! Même si, ne nous leurrons pas, elle ressemble pour l’instant furieusement à la précédente… Alors, pour (mieux) commencer 2021 en l’agrémentant d’un peu de lecture féministe, je vous propose de découvrir mon livre « Le mythe féminin – Comment les stéréotypes sur les femmes légitiment les inégalités de genre ». Un travail d’écriture qui a commencé comme… Poursuivre la lecture de Découvrez mon livre « Le mythe féminin – Comment les stéréotypes sur les femmes légitiment les inégalités de genre »